La chaudière à 1 euro avec ISOBATIS : présentation du dispositif

Vous envisagez de changer de chaudière ? Sous condition de ressources, vous pourrez peut-être bénéficier d’une « chaudière à 1 euro » en 2019. Nous allons voir en quoi consiste ce nouveau dispositif, proposé par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Chaudière à 1 euro : présentation du dispositif

Ce nouveau dispositif est destiné à aider les ménages les plus modestes à financer le remplacement de leur chaudière à gaz ou à fioul. Il implique l’installation d’une chaudière gaz à condensation, plus écologique et plus performante. Le coût total des travaux pour le particulier s’élève à 1 euro.

La chaudière à 1 euro avec ISOBATIS : présentation du dispositif

Voici les conditions pour en bénéficier :

  • Être propriétaire occupant d’une maison individuelle de plus de 15 ans
  • S’engager à rester au moins 6 ans dans le logement après les travaux
  • Remplacer une chaudière classique ou basse température par un modèle à condensation

La chaudière à 1 euro s’adresse exclusivement aux ménages très modestes, tels que les définissent les plafonds de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Si vous vivez seul(e), vos revenus annuels ne doivent pas dépasser 20 470 € en Île-de-France et 14 790 € dans les autres régions. Pour une famille de trois personnes, les plafonds s’élèvent à 36 080 € en Île-de-France et à 26 013 € en province.

La chaudière proposée dans ces offres est à Très Haute Performance Energétique.

Il s’agit de la chaudière murale à condensation qui est un concentré de technologie. Sa pompe modulante de classe A et son rendement exceptionnel de 109,3% vous garantissent d’importantes économies d’énergie.

L’installation de cette chaudière gaz à condensation se fera facilement dans votre espace de vie grâce à sa largeur de 40 cm.

Micro-accumulation = Confort sanitaire remarquable

De l’eau chaude tout de suite lors du premier puisage. Grâce à son échangeur à plaque de grande surface associé à une micro-accumulation, cette chaudière gaz à condensation fournit un confort d’eau chaude classé 3 étoiles ; le débit est de 14 litres/minute.

La chaudière à 1 euro avec ISOBATIS : présentation du dispositif

5 étapes très simples

Faites votre demande grâce à notre formulaire en ligne

Nous vous contactons

Un de nos techniciens effectue une visite technique à votre domicile

Nous établissons un devis et constituons pour vous vos demandes d'aides

Un technicien effectue la pose de la chaudière

Les plafonds de ressources très modestes de l’ANAH

Composition du ménage

Plafonds de revenus en Ile de France

Plafonds de revenus Autres Régions

1

20 470 €

14 790 €

2

30 044 €

21 630 €

3

36 080 €

26 013 €

4

42 128 €

30 389 €

5

48 198 €

34 784 €

Par personne supp.

+ 6 059 €

+ 4 385 €

Si vous dépassez les plafonds tout en faisant partie des ménages modestes, vous pourrez également bénéficier du dispositif moyennant un reste à charge de l’ordre de 500€.

Les plafonds de ressources très modestes de l’ANAH

 

Composition du ménage

Plafonds de revenus en Ile de France

Plafonds de revenus Autres Régions

1

24 918 €

18 960 €

2

36 572 €

27 729 €

3

43 924 €

33 346 €

4

51 289 €

38 958 €

5

58 674 €

44 592 €

Par personne supp.

+ 7 377 €

+ 5 617 €

Un dispositif financé par le biais de plusieurs aides

La chaudière à 1 euro est un montage financier, qui comprend :

– l’Aide Habiter Mieux Agilité
Cette aide permet aux particuliers de financer 50 % de leurs travaux. Dans le cadre de la chaudière à 1 euro, elle finance donc la moitié de leur nouvelle chaudière avec son installation.

– la Prime Coup de Pouce
Cette prime s’élève à 1200 € pour le remplacement d’une chaudière par un modèle à condensation.
En savoir plus sur la prime coup de pouce

Comment ça marche ?

Ces aides seront directement versées à l’entreprise en charge du remplacement de votre chaudière pour que le reste à payer soit le plus faible possible. A noter toutefois que ce dispositif n’est valable que pour un remplacement de chaudière simple. Si le montant de vos travaux dépasse 2 650€ TTC, un reste à charge sera dû. Dans ce cas, vous pourrez également bénéficier du crédit d’impôt. Il permet de déduire de son impôt sur le revenu 30 % du prix TTC de la chaudière, dans la limite d’un plafond de dépenses de 1200€. En cas de non-imposabilité, il engendre le remboursement de la somme correspondante, soit un remboursement maximal de 360€. Vous souhaitez profiter de ce dispositif ?